Besoin d’informations liées au Covid-19 ? Voici quelques bonnes pratiques à adopter sur les pistes… Contactez-nous
Remonter

Snowfarming : la réserve de neige

Qu’est ce que le « snowfarming »

réserve de neige

Le « snowfarming » est un procédé qui permet de garder naturellement de la neige d’une saison d’hiver  à l’autre et de garantir quelques kilomètres de pistes pour le ski de fond à des skieurs impatients et heureux de « rattaquer » en début de saison, si l’hiver et la neige naturelle se font attendre.

Le principe du Snowfarming (la réserve de neige)

« Snowfarming » ou « garder de la neige » : de la neige naturelle ou de la neige de culture est stockée sous forme de tas en fin d’hiver, dans un endroit du domaine nordique propice, peu exposé au soleil ou au vent. Le stock est d’environ 5 000 m3 mais est très variable selon les sites et peut atteindre 10 000 m3. Le tas de neige est ensuite recouvert d’une couche de sciure de 50 cm environ.

La sciure va conserver la neige tout l’été. Lorsque le moment est opportun à la fin de l’automne, la sciure est retirée puis gardée car elle peut être réutilisée plusieurs années.  La neige est alors étalée pour créer une piste d’environ 3 km pour un stockage de 5 000 m3.  La perte de neige est d’environ 20 à 30%, pas davantage.

Cette technique est spectaculaire, étonnante et surtout écologique. Quand le tas de neige stocké est fait en neige naturelle, le procédé de « snowfarming » permet de pallier à des dépenses d’eau pour produire de la neige artificielle avec les enneigeurs en début de saison. Cette technique a été réalisée pour la première fois en France dès 2009, à Prémanon au stade des Tuffes, grâce aux équipements du Centre National de Ski Nordique (CNSN)

En Haute-Savoie, plusieurs domaines nordiques font du « snowfarming » 

Le pionnier, c’est le domaine nordique des Confins-La Clusaz, qui en saison 2021-2022 proposera le principe pour la 6e fois. La première expérimentation fin d’hiver 2016 avait permis de garantir une piste suite aux recommandations de la Fédération Internationale de Ski (FIS) pour l’étape de la coupe du monde de ski de fond de décembre 2016 sur le domaine nordique des Confins : 6 300 m3 avaient été conservés.

La station du Grand-Bornand dans les Aravis pratique la réserve de neige pour le domaine skiable alpin depuis plusieurs années ; elle propose le principe pour le domaine nordique avec notamment l’enneigement des pistes de ski de fond et du stade de biathlon pour l’étape de la Coupe du monde de biathlon (IBU) positionnée généralement mi décembre.

Enfin, au domaine nordique du Plateau des Glières, depuis 2018,  une réserve de neige de + de 5 000 m3 garanti un début de saison aux plus assidus, mais aussi aux écoles dans le cadre du ski de fond scolaire très important en Haute-Savoie et aux Glières, aux clubs de ski de fond locaux et d’ailleurs….

Télécharger

où pratiquer

le ski de fond

Voir

Qu’est ce qu’un domaine nordique

Je découvre

Translate »